Ressources gratuites


Voici deux activités qui mêlent les questions thérapeutiques à l’art-thérapie.

Vous pouvez les faire seul(e) ou avec une personne proche.  Le premier s’intéresse au problème, ce peut être quelque chose qui vous tracasse actuellement ou quelque chose qui vous pèse depuis longtemps. Cela permet de “sortir” le problème, de le représenter comme différent de soi. Souvent les personnes disent se sentir soulagée par cet exercice.

Le second est déjà une intervention thérapeutique qui vous permettra peut-être de visualiser un lieu de refuge, un lieu où vous vous sentez protégé(e) et en sécurité. Cela est important d’avoir un tel lieu en soi dans les moments marqués par l’anxiété et la vulnérabilité. Pour se ressourcer et se recentrer. Il est accompagné par un enregistrement audio de ma voix.

J’espère que voust rouverez ces exercices intéressants et peut-être qu’ils vous donneront déjà un léger réconfort.


Le Problème
Approches centrée sur les solutions + Thérapie narrative + Art-thérapie

  • Si le problème pour lequel vous venez me voir avait une taille, laquelle serait-elle?
  • Prendrait-il toute la pièce? Ou arriverait-il à vos genoux? Ou plus? Ou moins?
  • Si le problème avait une forme, quelle forme aurait-il? Cubique, rond, piquant… ou sans vraiment de forme définie..?
  • Si le problème était une matière? Gluant et collant, liquide et chaud, une fumée…?
  • A-t-il un poids?
  • Ou sentez-vous le problème dans votre corps, si il a un poids, ou pèse-t-il?

Vous pouvez représentez le problème sur une feuille de papier en utilisant le média de votre choix.

Vous pouvez aussi remplir la silhouette ci-dessous pour montrer où vous ressentez le problème dans votre corps. Utilisez des couleurs, formes qui évoquent vos sensations.

body outline

  • Imaginez à présent que comme par miracle, votre problème a disparu! Vous vous levez un matin et il n’est plus là! Un génie, une fée ou une autre source a fait disparaître votre problème!
  • Comment vous sentiriez-vous? Spontanément, pensez à 5-10 adjecifs exprimant comment vous vous sentiriez
  • Qu’est ce qui serait différent lorsque le problème n’est plus là?
  • Qui, à part vous, remarquerait en premier que le problème n’est plus là?
  • Comment le remarquerait-il (elle)?

Vous pouvez faire un collage avec des images de magazine représentant le plus complètement possible votre vie sans le problème.

Le lieu de refuge, le sanctuaire
Relaxation guidée + Art-thérapie + Thérapie cognitive et comportementale

Matériel: Peinture aquarelle, crayons aquarelles et une feuille papier format A4 environ pour aquarelle. Vous pouvez aussi utiliser des pastels secs ou des crayons de couleurs selon votre préférence.

Consigne: Installez-vous dans un endroit confortable où vous êtes sûr(e) de ne pas être dérangé(e) car vous allez commencer par écouter le fichier MP3 ci-dessous. C’est une relaxation guidée d’environ 15 minutes qui facilitera votre visualisation.

Préparer en avance votre matériel, pour vous épargner l’effort de vous organiser juste après votre relaxation !

Le fichier MP3 vous guidera encore plus précisément dans l’exercice, il s’agira de représenter un lieu agréable que vous allez accéder grâce à la relaxation guidée.

Guide: Il est impossible de représenter totalement fidèlement ce que vous avez peut-être vu, ressenti lors de la relaxation… L’idée est de faire une marque, une représentation (même abstraite) de ce lieu. Soyez tolérant avec vous-mêmes.

Résumé :

Les exercices de relaxation sont très bénéfiques pour le système nerveux et rétablissent le calme dérangé par l’anxiété et les pensées anxieuses. Peut-être auriez-vous envie d’écouter régulièrement des relaxations, celle-ci ou d’autres facilement disponibles sur internet.

Optionnel :

  •  Faites une photocopie couleur ou une impression couleur en réduisant la taille de moitié de votre création. Placez-la dans un cadre photo dans un endroit bien visible chez vous. Lorsque vous la regarderez dans les prochains jours, imaginez que vous rentrez dans votre image et accueillez à nouveau le calme et le bien-être qui y règnent.
  • En fond d’écran sur votre ordinateur ou portable.
  • Mettez en pratique dans les prochains jours (sans vous mettre de pression) une partie de votre expérience de sécurité.

Exemple : Si dans votre lieu de sécurité vous étiez bercée dans un hamac, renseignez-vous sur la faisabilité d’en installer un chez vous !

  • Au prochain épisode où vous vous prenez conscience d’être assaillie de pensées anxiogènes, vous pouvez dire (encore mieux hurler) à haute voix « STOP » (si vous êtes seule 😉 ) ou tapez des mains, claquer les doigts ou une autre action physique plus discrète (si nécessaire) de votre choix puis ramener à votre esprit l’image de votre lieu de sécurité pendant 1 minute environ. Cela lancera le signal clair aux pensées anxieuses que vous ne voulez plus être contrôlée par elles et vous conditionnera petit à petit à privilégier un état de calme [1].

[1] Inspiré de la technique de «Thought stopping » décrite dans le livre: « Thoughts and Feelings » M.Mc Kay, M. Davis, P. Fanning. Raincoast Books, 2007

Leave a Reply