Activité coloriage avec son enfant / Colouring with your Child

newlogoVous connaissez certainement les livres de coloriages pour adultes. C’est presque un phénomène de mode actuellement. Je suis personnellement gênée par le fait que beaucoup de ces livres de coloriage s’approprient l’appelation “Art-Thérapie” sur leur couverture (car cela ne correspond de loin pas à ce que l’art-thérapie offre), même si je pense qu’ils ont des vertus bien sûr positives (voir un court article auquel j’ai participé dans le magazine “Générations-plus” à ce sujet).

Mais aujourd’hui, j’ai essayé de l’adapter, en coloriant le dessin de ma fille! Et j’ai trouvé que….

img146

  • Cela a permit un vrai moment de partage avec mon enfant (j’ai comme beaucoup de mamans, l’impression de courir et de trop rarement trouver un moment pour m’asseoir avec elle, entrer dans son monde d’enfant, ce qui me rend triste et… un peu coupable aussi).
  • Lorsque je coloriais, ma fille était fascinée, elle faisait des commentaires et disait apprendre de ma technique (…elle a 5 ans). Elle avait du plaisir à me décrire que son dessin représentait une princesse, des libellules, un escalier…
  •  Je respectais scrupuleusement ses lignes et ses traits et j’étais libre d’être créative avec mon choix de couleurs. Cela rejoint le principal attrait des livres de coloriage adulte. Avec un plus pour l’enfant, car lors de ce processus, l’enfant peut expérimenter que parfois, l’adulte peut “obéir” à son cadre à lui. Cela peut faire beaucoup de bien à l’enfant et à la relation.
  • Certains enfants (les miens) créent au moins 3 dessins par jour, ce qui fait plus de 1000 par année! Je les affiche sur le frigo mais la plupart d’entre eux finissent dans un classeur… Cette activité leur a donné une nouvelle valeur, une nouvelle vie et m’a permit de vraiment apprécier les petits détails que je n’aurai autrement pas vu (les petits hauts talons de la princesse par exemple…). Ainsi de concrêtement entrer dans le monde de l’enfant
  • Et puis c’est moins cher qu’un livre de coloriage anonyme!

 

J’aimerai beaucoup voir vos créations avec vos enfants et lire vos expériences! 

 

newlogoYou have probably come accross one of those coloring book for adults, They are a bit of a craze right now. Personnally, I do get a little annoyed by they self-proclaiming “art-therapy” (because it is not really art therapy), although I think there are of course benefits in these activities (please see my the article where I have a tiny contribution in the magazine “Générations-plus”)

But today I thought I’ll try it with my twist: Coloring one of my children’s drawing! And I found that…

img146

  • It allowed a present connection time with my child (I feel like I run around and rarely sit with them, enter their world and when I think of this, it can make me sad and… even guilty). The whole time I colored in, she was watching the process with great interest. Making comments about my mixing of colors, learning from my coloring technique (she is 5) and explaining details about the image (that there are 2 dragonflies, a princess and stairs…)
  • I color creatively but inside the boundaries of my child’s lines. It can allow a novel experience to the child. Sometimes, she can set the boundaries. This can be a really positive experience for children who might feel that they always do what the adults tell them. And pleasantly relaxing for the parent!
  • My Children create (each) at least 3 drawings a day, that is 21 a week, more than a 1000 a year! I don’t really know what to do with them. So I display them on the fridge or store them in a file. Doing this activity gave them added value, I liked that it made my Child feel important and noticed, I really appreciated all the little details that I would have missed  (like the high heels on the princess). I felt I could enter into my child’s world
  • And if you are already into coloring books, this is cheaper too!

 

I would love to see and hear about your coloring of your children’s drawing! Feel free to comment.